Anzeige Branchenbuch

Siegestor : arc de triomphe et mémorial de la paix

Siegestor in Schwabing, Foto: muenchen.de/Katy Spichal
Foto: muenchen.de/Katy Spichal

Un point de repère à Munich, au bout de la Ludwigstraße

Paris a l'Arc de triomphe, Munich a la Siegestor (la Porte de la Victoire). Située au bout du célèbre boulevard Ludwigstraße, elle est l'une des curiosités les plus célèbres de Munich et est apparue dans de nombreux films. La nuit, elle s'illumine.

La Siegestor en un coup d'œil

  • La Siegestor ("Porte de la Victoire") a été construite entre 1843 et 1850 selon les plans de l'architecte Friedrich von Gärtner.
  • Elle démarque la limite entre deux des rues les plus célèbres de Munich : Ludwigstrasse et Leopoldstrasse. La Siegestor est située juste à côté de l'université Ludwig Maximilian.
  • La structure en pierre est ornée d'un quadrige : une figure de La Bavière, la sainte patronne de l'État libre, sur un char tiré par des lions.
  • Après la Seconde Guerre mondiale, la porte, fortement détruite à l'époque, a été transformée en mémorial et l'inscription suivante a été ajoutée lors de la reconstruction : "Dédié à la victoire, détruit par la guerre, prônant la paix" ("Dem Sieg geweiht, vom Krieg zerstört, zum Frieden mahnend").
  • La Siegestor n'est pas seulement utilisée pour des projets artistiques tels que des installations lumineuses, mais elle a également figuré comme toile de fond populaire pour les films.

Emplacement : au croisement de deux principales avenues

Das Siegestor in München auf der Leopoldstraße, Foto: Zyankarlo / Shutterstock.com
Foto: Zyankarlo / Shutterstock.com

La Siegestor, commandée par le roi Louis Ier à l'architecte Friedrich von Gärtner vers 1840, devait s'inspirer de l'Arc de Constantin à Rome. 

L'arc de triomphe en pierre marque non seulement la transition entre la Ludwigstraße et la Leopoldstraße, mais forme également l'extrémité nord d'un axe visuel qui commence avec la Feldherrenhalle sur l'Odeonsplatz. Au nord de la Siegestor se trouve la Leopoldstraße, la principale promenade du quartier branché de Schwabing.

Le quadrige : la Bavière avec quatre lions

Das Siegestor, Foto: Katy Spichal
Foto: Katy Spichal

Au sommet de la Siegestor se trouve une sculpture en bronze de la Bavière avec quatre lions regardant vers le nord. La Bavière a été sculptée par Friedrich Brugger, les lions par Johann von Halbig.

Au XIXe siècle, lorsque la Siegestor a été construite, il y avait encore principalement des champs et des prairies orientés vers le nord. La Bavaria regarde donc vers l'armée bavaroise, conformément à la devise de dédicace "À l'armée bavaroise".

Le quadrige a également été gravement endommagé pendant la Seconde Guerre mondiale. Elmar Dietz s'est chargé de la restauration afin qu'il puisse être placé sur la Siegestor dans sa forme restaurée en 1972. Le quadrige a un poids d'environ 20 tonnes.

En savoir plus sur l'inscription : un prône à la paix

Das Siegestor, Foto: Katy Spichal
Foto: Katy Spichal

Sur le côté nord de la porte, l'inscription commémore la fin victorieuse des guerres de libération de 1815. Le côté sud est orné depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale de l'inscription "Dédié à la victoire, détruit par la guerre, prônant la paix" ("Dem Sieg geweiht, vom Krieg zerstört, zum Frieden mahnend").

On peut admirer plusieurs reliefs sur les murs, avec des scènes de guerre sur les rangées inférieures, comme des combats entre cavaliers et soldats.

Les médaillons supérieurs, quant à eux, montrent des images typiques des districts bavarois. L'inscription sur le côté sud de la porte est censée nous rappeler que la guerre apporte la mort et la destruction. La Siegestor est donc aussi un mémorial.

En savoir plus sur Munich

Informationen zur Barrierefreiheit

X

CORONAVIRUS: DIE AUSWIRKUNGEN AUF MÜNCHEN

Alle Infos
Top