Anzeige Branchenbuch

Tout sur la Frauenkirche de Munich

Frauenkirche München, Foto: muenchen.de/ Michael Hofmann
Foto: muenchen.de/ Michael Hofmann

L'église et le monument le plus célèbre de Munich

La Frauenkirche, la cathédrale Notre-Dame, est l'église la plus célèbre de Munich et ses deux tours sont des points de repère incontournables de la ville. Nous avons résumé ici tout ce que vous devez savoir sur la Frauenkirche.

Ce qu'il faut savoir sur la Frauenkirche de Munich

  • La cathédrale Notre-Dame de Munich est une église de style gothique tardif datant du XVe siècle.
  • Ses deux tours caractéristiques mesurent un peu moins de 100 mètres.
  • La tour sud est ouverte aux visiteurs et offre une vue sur toute la ville.
  • L'église est également ouverte au public (en dehors des offices religieux).
  • Les points forts pour les visiteurs sont le monument de Wittelsbach, la crypte de l'évêque et ce qu'on appelle le "pas du diable".

Les tours de la Frauenkirche : l'emblème de la ville

Türme der Frauenkirche, Foto: Katy Spichal
Foto: Katy Spichal

Les tours de la Frauenkirche sont le point de repère de la ville de Munich depuis de nombreux siècles. Cependant, leurs dômes caractéristiques n'ont été posés que 36 ans après l'achèvement de l'église.

Tour sud :

  • La tour sud est ouverte aux visiteurs
  • Vous pouvez facilement y monter avec un escalier en colimaçon et par l'ascenseur.
  • Elle s'élève à une haute imposante de 98,45 mètres.
  • Sept énormes cloches y sonnent.

Tour nord :

  • S'élevant à 98,57 mètres, la tour nord est légèrement plus haute.
  • Au total, trois cloches sont suspendues dans la tour.
  • Vous pouvez également y trouver une roue à pédale médiévale datant de l'époque où la tour était en construction.

 

Montée de la tour: le point de vue le plus élevé de la vieille ville

Ausblick von der Frauenkirche auf den Marienplatz, Foto: muenchen.de/Michael Hofmann
Foto: muenchen.de/Michael Hofmann Vue de la Frauenkirche sur la Marienplatz

Pendant dix ans, la tour sud a été rénovée, c'est pourquoi elle n'était pas non plus accessible en tant que point de vue. Depuis mars 2022, les visiteurs* accèdent à nouveau à la tour par un escalier en colimaçon et un ascenseur. À près de 99 mètres de hauteur, une vue panoramique sur Munich et les Alpes les attend depuis 16 fenêtres.

Les heures d'ouverture sont de 10 à 17 heures tous les jours (à partir de 11h30 les dimanches et jours fériés). L'entrée coûte 7,50 euros pour les adultes et 5,50 euros pour les enfants jusqu'à 7 ans. Les enfants de moins de 7 ans ne doivent pas payer d'entrée. Les billets sont en vente à la boutique de la cathédrale.
 

L'architecture gothique de la Frauenkirche

Blick in das Hauptschiff, Foto: Katy Spichal
Foto: Katy Spichal

La Frauenkirche est une église à trois nefs de style gothique tardif. La nef fait 109 mètres de long, 40 mètres de large et 37 mètres de haut et peut accueillir 20 000 personnes.

Un signe typique du style gothique sont les piliers qui s'élèvent à l'intérieur de l'église. Les piliers blancs et les nervures claires de la voûte, ainsi que les vitraux, créent une impression de clarté et d'ouverture.

Décoration intérieure et art

Die Automatenuhr, links das Epitaph, rechts der Auferstehungsaltar in der Sebastianskapelle, Foto: Katy Spichal
Foto: Katy Spichal

La décoration intérieure de l'église est simple par rapport à d'autres édifices gothiques. L'autel est couronné par douze reliefs de la vie de la Mère de Dieu et la statue exposée de Maria Immaculata. Les peintures se limitent à des représentations de Marie avec l'enfant et de Jésus en tant qu'homme de douleurs avec des blessures.

En outre, vous pouvez admirer de nombreuses chapelles latérales décorées différemment, des autels, des sculptures et des épitaphes à l'intérieur de la cathédrale, ainsi qu'une horloge automate du XVIe siècle.

Monument de Wittelsbach et crypte de l'évêque

Das Kenotaph, Foto: Katy Spichal
Foto: Katy Spichal

Difficile à manquer, le magnifique monument commémoratif du grand Wittelsbach est richement décoré de figures et de symboles en bronze. Une grande couronne impériale commémore la dignité impériale de Louis de Bavières.

Sous la cathédrale se trouve la crypte de l'évêque. Certains membres de la maison noble de Wittelsbach, mais aussi les archevêques de Munich et de Freising y sont enterrés.

La légende de l'empreinte du diable

Der Teufelstritt, Foto: Katy Spichal
Foto: Katy Spichal

Selon la légende, la fameuse empreinte dans le hall d'entrée a été laissée par le diable lui-même. Il a fait un pari avec le maître d'œuvre pour son âme, à savoir qu'il n'y aurait pas de fenêtres dans l'église. De retour au lieu susmentionné, il ne put d'abord voir aucune fenêtre, car elles étaient cachées par les colonnes. De joie devant l'ignorance supposée des gens, il se leva d'un bond et laissa son empreinte dans le sol.

Mais lorsque le diable fit un autre pas en avant, il découvrit les fenêtres et sentit qu'il avait été trompé. En colère, il s'est transformé en vent afin de détruire le bâtiment. Il est probable que le diable essaie encore, car près de la cathédrale ou à l'entrée, on a tendance à sentir une légère brise.

Vidéo : une visite de la Frauenkirche à Munich

En savoir plus sur Munich

Informationen zur Barrierefreiheit

X

CORONAVIRUS: DIE AUSWIRKUNGEN AUF MÜNCHEN

Alle Infos
Top