Les brasseries typiques de Munich

À table ! Quelques brasseries qui valent le détour

À Munich, on n'a normalement pas besoin de raison pour s'offrir une pinte de bière, mais s'il y a une occasion particulière, c'est encore mieux. Voici 6 brasseries à Munich et dans les environs qui méritent bien une petite visite.

La tradition revisitée : Paulaner am Nockherberg

Après une rénovation complète, le Paulaner am Nockherberg a rouvert au mois de février. La brasserie s'est modernisée sans pour autant sacrifier son charme d'origine. Prenez place sur les bancs et les longues tables et appréciez les spécialités régionales fraîchement brassées ainsi qu'une cuisine bavaroise de saison. Les bières que vous pourrez déguster : Nockherberger Hell, Barnabas Dunkel, Faustus Weizenbock. Les plats en accompagnement : des classiques comme le Böfflamott, le « bœuf à la mode bavaroise » qui a été cuit à l'étuvée pendant 38 heures dans du vin rouge, ou bien des plats modernes comme le « Münchner G'schichten », une variante bavaroise des tapas.

Flugwerk Feldkirchen mérite qu'on s'y arrête

Un anniversaire ou un enterrement de vie de garçon en vue ? Invitez vos amis à une visite guidée au Flugwerk Feldkirchen. Vous pourrez en toute convivialité observer les coulisses du brassage de la bière, dégustation bien entendu incluse. Après cela, les spécialités bavaroises et autrichiennes servies dans l'auberge sont encore meilleures. Les bières que vous pourrez déguster : la Flugwerk-Weiße suave et riche ainsi que des bières changeant avec les saisons. Pour la quantité, tout est permis : faites votre choix, quelque part entre des verres de 0,3 l et des bouteilles de 5 l. Les plats en accompagnement : le chef Markus vous recommande le Flugwerk Burger avec morceaux de viande de bœuf, du raifort frais, une sauce à la moutarde et une salade de chou.

La bière est une science : la brasserie de recherche de Munich-Perlach

En 1930, Gottfried Jakob fondait la brasserie de recherche pour tester de nouvelles sortes de bières et procédés de brassage. Le Bräustüberl, dans lequel tous les classiques se retrouvent (des Krustenbraten, des rôtis croustillants au Tafelspitz, un pot-au-feu), était initialement un centre de test. En effet, d'après le fondateur : « Nous devons accorder beaucoup d'importance au jugement d'un buveur de bière impartial qui doit payer pour sa bière. » Alors, à la vôtre ! Les bières que vous pourrez déguster : Vollbier Hell, bière d'exportation Dunkel, bière d'exportation Hell, la Wahre Weiße, la Blonder Bock de Gottfried Jakob et enfin des bières spéciales pour les occasions particulières. Les plats en accompagnement : « As Stundenhendl », un demi-poulet rôti demandant une heure de préparation, mais cela ne posera pas de problème à qui veut prendre le temps de déguster de la bonne bière.

Le demi du quartier : Giesinger Bräu

Quand une brasserie veut devenir « l'auberge où se rencontrent les gens du quartier », elle ne peut être qu'à Giesing. Et en effet, dans la Giesinger Bräu, on s'efforce d'atteindre cet objectif simple : voir des brasseurs travailler dans cet endroit convivial, tout en appréciant une carte variée et savoureuse. Dehors, au comptoir, on peut souvent faire la fête au son de musique en live. Et pendant le « Bierpreisbremse » (plafonnement du prix de la bière), du lundi au jeudi de 15 h à 17 h, le litre de bière ou de panaché ne coûte que 5,90 €. Les bières que vous pourrez déguster : Aushänge-Halbe, une Kellerbier naturellement troublée d'Untergiesing. Il y a également une large variété de classiques, de bières spéciales et de bières artisanales. Les plats en accompagnement : le week-end et les jours fériés, de 10 h à midi, deux Weißwürscht (saucisses blanches) avec une moutarde bio sucrée à la bière et des bretzels pour 4 euros.

Les chopes prennent leur envol ! Airbräu, à l'aéroport

Ne nous voilons pas la face : Munich ne serait pas Munich s'il n'y avait pas également une brasserie à l'aéroport ; d'ailleurs, il s'agit de l'unique brasserie d'aéroport dans le monde entier. Au Terminal 1, sur la droite, l'Airbräu vous attend avec ses spécialités bavaroises et ses spécialités de bières aux noms faisant déjà voyager. Tous ceux qui, dès les contrôles de sécurité passés, ont déjà le mal du pays, peuvent trouver du réconfort à l'Airbräu Next To Heaven tout en haut au Terminal 2 avant le décollage. Les bières que vous pourrez déguster : Fliegerquell Helles, Kumulus Weißbier, Jetstream Pils et des bières de saison comme l'Airnten, une bière blanche estivale légère. Les plats en accompagnement : assiette gril de l'Airbräu avec différents médaillons, de la saucisse grillée, du bacon, une sauce aux Schwammerl (champignons), des tomates grillées, du beurre aux herbes et des frites.

L'original : l'Augustiner Bräustuben

Sans doute présent dans quasiment tous les guides de voyage de Munich, et pourtant (ou bien alors est-ce précisément pour cela) vraiment typiquement munichois : on ne présente plus l'Augustiner Bräustuben près du pont Hackerbrücke. Avec près de 700 places, il y aura forcément une Platzerl pour vous aussi, qui souhaitez profiter du confort bavarois et d'une cuisine nourrissante en vous glissant entre les locaux et les touristes venus du monde entier. Les bières que vous pourrez déguster : les célèbres spécialités Augustiner Hell, l'Edelstoff, la bière blanche, la Dunkel et la Pils ; si vous en faites la demande au préalable, la bière est servie dans son propre fût en bois. Les plats en accompagnement : deux saucisses de porc grillées fraîches venant du boucher attitré Gut Granerhof dans les Préalpes bavaroises.


Texte: Steffi Mayerhanser
Les Photos: Lukas Schirmer, Giesinger Bräu / Johannes Mairhofer, Giesinger Bräu

Novembre 2018

Plus sur Munich

Das Münchner Rathaus in der Sonne

Bienvenue à munich

Le portail web officiel de la ville de Munich

Aussicht vom Friedensengel

Curiosités

Munich vous propose d'inoubliables visites

Shopping

Billets d'avion, guides touristiques, souvenirs

Loisir & Culture

Nightlife, sport, culture, loisirs, film, musées

X

CORONAVIRUS: DIE AUSWIRKUNGEN AUF MÜNCHEN

Alle Infos
Top