Les Biergarten de Munich

Biergarten, Freizeit, München

Comment passer un moment inoubliable dans un Biergarten

Le soleil brille, vous avez faim, soif et du temps ? Alors, c'est l'heure d'aller dans un Biergarten ! De l'arrivée à la grande fanfare avec lanières de cuir, toute l'étiquette en 11 astuces pour vivre l'expérience bavaroise ultime!

 

1. Le Biergarten idéal

C'est parti ! Oui, mais où ? Munich a sans aucun doute la plus forte concentration de Biergarten au monde. Grand ou petit, pour petits et grands... chacun y trouve son bonheur. Vous avez déjà sûrement une ou plusieurs adresses préférées. Mais pourquoi ne pas essayer quelque chose de nouveau de temps à autre ? Dans ce cas, jetez un coup d'œil à notre carte du réseau des Biergarten : vous y trouvez les plus belles adresses près des stations de métro et de S-Bahn avec toutes leurs caractéristiques.

2. Le temps idéal

Il va sans dire que les Biergarten sont particulièrement agréables par beau temps. Pourtant d'après certains : pas d'été digne de ce nom sans se faire surprendre au moins une fois par un bon orage estival bien de chez nous. Si vous préférez déguster votre bière non coupée à l'eau de pluie, nous vous recommandons de vérifier la météo sur plusieurs applis. Les prévisions moyennes sont en générales assez fiables. Vous n'êtes pas en sucre ? Emportez un K-Way et un parapluie et maintenez courageusement votre position sous les averses souvent fortes, mais de courte durée.

3. La compagnie idéale

Biergarten, Freizeit, München, Foto: Sebastian Lehner
Foto: Sebastian Lehner

Passer une excellente journée dans un Biergarten dépend beaucoup de qui vous accompagne. Mais ce qui est bien, c'est que nos Biergarten conviennent en toute occasion : déjeuner avec toute la famille, bière entre collègues après le travail, premier rendez-vous ou après-midi entre amis. Personne n'a le temps ? Ça ne fait rien ! Il vous suffit de vous joindre à quelques sympathiques inconnus si vous avez envie de compagnie. Et si ce n'est pas le cas : les Biergarten sont aussi parfaits pour être tout seul et observer ce qui se passe. Ce ne sont pas les distractions qui manquent.

4. Le comportement idéal

Biergarten, Freizeit, München, Foto: Sebastian Lehner
Foto: Sebastian Lehner

Certaines règles tacites existent pour passer un bon moment dans un Biergarten. Par exemple : oui, vous pouvez réserver une table entière pour vos amis si vous arrivez en premier, mais pas pendant des heures lorsque le Biergarten est déjà bien rempli. Mais le contraire s'applique aussi : vous pouvez généralement vous asseoir à une table où se trouvent encore quelques places de libres en demandant gentiment « Ist da noch frei ? », est-ce que ces places sont encore libres ? Il y a toutefois une règle officielle : le règlement bavarois relatif aux Biergarten (Bayerische Biergartenverordnung) autorise à apporter son repas dans un Biergarten. Vous devez cependant acheter les boissons sur place.

5. La place idéale

Biergarten, Freizeit, München, Foto: Sebastian Lehner
Foto: Sebastian Lehner

Si vous voyez des personnes lancées dans une discussion enflammée à l'entrée d'un Biergarten : pas de panique, ils ne se disputent pas. Ils n'arrivent tout simplement pas à se décider où s'asseoir. Pas facile en effet. Quelques conseils : lorsque le soleil darde ses rayons, une place non protégée peut paraître le bon choix au début, mais vous allez sûrement étouffer au bout d'une demi-heure. Si le soleil est en train de se coucher, vous pouvez regarder où vous pourrez profiter des derniers rayons. Avec des enfants, mais aussi lorsque les nuages n'annoncent rien de bon, une table à l'abri du marronnier est le bon choix. Là où il y a des serveurs, vous n'avez besoin de ne rien faire ; par contre, vous ne pouvez pas y apporter votre repas. Et il est bon aussi de regarder aussi qui sont vos voisins de table : l'enterrement de vie de garçon venant de Cologne peut être très bruyant, mais il peut aussi mettre l'ambiance.

6. La commande idéale

Biergarten, Freizeit, München

Au comptoir, la bière coule au rythme des clients et certains serveurs peuvent parfois manifester leur impatience au moindre ralentissement. Si vous ne souhaitez pas enrayer un engrenage bien huilé et ainsi vous prendre une remarque, le mieux est de savoir ce que vous allez commander avant que ce soit votre tour. Une chope d'un litre de Helles est bien entendu la discipline reine et ne nécessite qu'un mot : dites « Oane ! » pour en commander une. Et montrez autant de doigts que vous souhaitez de bières. Sinon, une règle fondamentale s'applique pour toutes les autres boissons : précisez exactement ce que vous voulez, que ce soit la taille ou le contenu. Et vous avez souvent l'embarras du choix : outre la bière blonde, vous avez normalement aussi de la bière sans alcool et de la Weißbier, et bien entendu aussi des boissons sans alcool comme des limonades, des jus de fruits à l'eau gazeuse ou de l'eau. À propos d'eau : les Biergarten ont un effet incroyable sur l'hydratation. On ne réussit jamais à boire les deux litres d'eau recommandés par jour, mais deux chopes sont avalées en deux coups de cuillère à pot. Prost !

7. Le plat idéal

Biergarten, Freizeit, München

Peut-être qu'après le 294e Hendl, l'envie nous prend de manger autre chose que du poulet rôti, ou peut-être que les restaurateurs jouent la carte de la variété depuis quelques années. Quoi qu'il en soit : la plupart des Biergarten satisfont entre temps toutes les faims et tous les goûts. Leur menu propose des plats pour les petites et les grosses faims, pour les amateurs de viande et les végétaliens, de l'entrée au dessert. Outre les plats classiques comme l'Obazda ou le Steckerlfisch, la tendance actuelle est aux hamburgers, aux steaks et aux spareribs en provenance directe du grill. Et comme indiqué précédemment, vous avez aussi la possibilité d'apporter votre repas.

8. La stratégie idéale

Biergarten, Freizeit, München, Foto: Sebastian Lehner
Foto: Sebastian Lehner

Vous voyez des personnes assises sur un banc, remuant en rythme avec une mine concentrée, mais vous n'entendez pas de musique pouvant expliquer un tel ballet ? Il ne peut s'agir alors que d'une chose : de « Verdrucker ». La légende recommande en effet de se retenir aussi longtemps que possible avant d'aller aux toilettes, autrement dit « das Pieseln verdrucken ». La délivrance ne doit avoir lieu qu'au bord de l'explosion. Car, comme l'énonce ensuite la légende : qui va trop tôt, va trop souvent. Et c'est même prouvé scientifiquement : l'alcool réduit la production d'ADH, une hormone servant normalement à maintenir plus longtemps les liquides dans le corps afin de permettre la filtration des nutriments. Son inhibition se traduit par des envies plus fréquentes d'aller aux toilettes. Mais comme une visite dans un Biergarten se doit avant tout d'être agréable, notre conseil : mieux vaut aller une fois de plus aux toilettes que de se sentir mal. En plus les sanitaires sont très propres la plupart du temps.

9. L'ambiance idéale

Biergarten, Freizeit, München, Foto: Sebastian Lehner
Foto: Sebastian Lehner

C'est ce que chante Haindling avant de continuer : « Bayern, das samma mia ! », la Bavière, c'est nous ! Pardon, j'ai mal entendu, se disent peut-être certains néo-Bavarois. Bavière et gentillesse dans une même phrase ? Bien entendu ! Même si la réputation de l'ours bavarois et du Munichois snob n'est plus à refaire : dans le fond, nous sommes tous très gentils, tant que c'est réciproque. Essayez donc : si vous vous adressez gentiment au serveur soi-disant de mauvais poil, il vous répondra normalement très aimablement, ce qui peut se traduire par un très léger sourire à la commissure des lèvres. Sinon, vos voisins de table n'auront rien contre un sempiternel « Prost » de temps à autre, car personne n'aime boire seul. Cela crée bien souvent des liens. Et il n'y a rien de mieux qu'une bonne ambiance dans un Biergarten.

10. La tradition idéale

Biergarten, Freizeit, München, Foto: Sebastian Lehner
Foto: Sebastian Lehner

Le Biergarten est le lieu idéal pour aller à la rencontre des traditions. Dans de nombreux Biergarten, des fanfares et d'autres musiciens se produisent régulièrement et les clients sont invités à chanter et à danser. Mais attention à la différence (ténue) entre chanter et brailler. De manière générale, il n'y a pas non plus de problème pour jouer aux jeux de cartes bavarois, comme le Schafkopf ou le Watten. Demandez toutefois aux serveurs si vous pouvez miser de l'argent. Et les costumes traditionnels, les Dirndls et les Lederhosen, sont aussi contents d'être de la partie : les « Fesche Madln und Burschen » agrémentent la visite d'un Biergarten pour tous les clients.

11. L'état d'esprit idéal

Biergarten, Freizeit, München, Foto: Sebastian Lehner
Foto: Sebastian Lehner

Nous pouvons continuer jusqu'à plus soif sur la manière de perfectionner votre passage dans un Biergarten. Mais n'oubliez pas l'essentiel : Habt’s a Gaudi ! Oubliez vos rendez-vous, soyez en bonne compagnie et discutez au soleil, sous les étoiles ou à l'ombre des marronniers, dégustez avec cela une chope de bière bien fraîche et un bon petit plat. Vous n'avez besoin de rien de plus. Passez un bel été dans nos Biergarten !

Plus sur Munich

Top